in

Rédaction web : guide ultime pour écrire un contenu SEO de qualité

redaction web, articles optimisés

Si vous avez une activité en ligne, mais que votre site internet n’a pas le positionnement que vous voulez, essayez la rédaction SEO. Cette solution s’annonce comme le meilleur allié des entreprises qui ambitionnent de se classer au plus haut des résultats de recherches. Vous devez ainsi concentrer vos efforts autour de cette stratégie. Dans ce guide qui traite de la rédaction de contenu web, nous vous apportons des réponses à des questions sur les bonnes pratiques de la rédaction web en 2022.

Comment procéder au ciblage des besoins des clients à travers les textes ? À quels critères doit répondre un contenu de qualité engageant ? Mais également comment s’y prendre pour optimiser un article en vue d’une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche ? Une bonne maîtrise de ces mécanismes est la clé permettant à votre contenu de rivaliser avec vos concurrents les mieux positionnés. Mais avant toute chose, établissons les bases.

À quoi fait référence la rédaction web ?

La rédaction web ou rédaction SEO renvoie à la notion de production de contenus efficaces et ciblés, tenant compte des besoins des internautes. Précisément, ceux susceptibles d’être vos clients. La mission des rédacteurs web consiste à optimiser ces contenus par l’ajout d’éléments techniques de sorte à permettre aux moteurs de recherche de les voir. Google utilise des robots afin de parcourir les pages des sites web en vue de les analyser.

Et cette analyse porte sur divers aspects tels que l’emploi des mots-clés dans l’URL, dans les titres et les paragraphes, la présence de balise images… En fait, ce que veut Google, c’est de savoir exactement de quoi parle votre page dans l’objectif de la faire remonter dans ses résultats si elle est intéressante pour les internautes.

Engagez vos lecteurs

Une autre finalité de la rédaction web est aussi d’engager le lecteur. Lorsqu’un site parvient à générer un trafic de qualité, il lui sera plus facile de convertir les internautes qui tombent sur la page et qui s’intéressent à son contenu. Évidemment, l’établissement d’une stratégie de content marketing (marketing de contenu) et de SEO s’impose. C’est à ce stade que seront définis les formats ou types de contenus. C’est aussi là qu’il faut viser les mots-clés pour des requêtes variées. La base est donc de faire en sorte que les textes soient non seulement vus, mais surtout lus et appréciés. Il ne faut pas que les optimisations SEO fassent perdre au contenu son sens ni son intérêt.

rédaction web

Un contenu SEO doit plaire à deux cibles

Ce sont respectivement les lecteurs et Google. En vue d’accéder à une information spécifique pouvant être à visée de divertissement ou de renseignement, vos cibles vont taper leur requête dans la barre de recherche. Ce sont les mots-clés. La rédaction SEO, intégrant ces mots clés et le cocon sémantique qui gravite autour se doit d’être une ressource fiable et pertinente pour être appréciée. Le contenu doit donc traiter d’un sujet relatif au mot clé que recherchent vos lecteurs. Il serait dommage de produire un contenu exceptionnel si personne n’est susceptible de tomber dessus. Une rédaction SEO repose donc sur le principe que vos contenus doivent intéresser et plaire à un internaute d’abord, mais conjointement au moteur de recherche.

La rédaction web pour le SEO nécessite un contenu riche sémantiquement

Les algorithmes de Google se penchent sur la pertinence sémantique des contenus. D’où l’importance de travailler ce qu’on appelle le cocon sémantique. Ceci signifie que vos textes doivent inclure des mots associés à votre mot-clé principal (votre sujet) afin de créer un nuage sémantique. Enrichissez vos textes de termes lexicaux s’apparentant au champ lexical que les enfants apprennent en classe. Des outils comme Optimiz Content se dotent d’une fonctionnalité sémantique et suggèrent des mots à insérer dans votre contenu.

Les meilleures pratiques d’une rédaction web SEO servent au référencement

Levier crucial du webmarketing, le référencement naturel ou SEO (search engine optimization) englobe les méthodes permettant à un site ou un blog d’apparaître en haut du classement d’un moteur de recherche comme Google. Voici les règles à suivre.

Ciblez votre public

Impossible de vendre correctement par le biais d’un article sans s’adresser à un public ciblé. Plus vous vous impliquez à définir les défis et objectifs de votre persona, ses conditions et processus d’achat, plus importantes seront vos chances de remonter dans le classement des moteurs de recherche.

Ceci, parce que vous aurez ciblé les besoins de vos lecteurs, vous amenant à gagner en pertinence. Et ce, avec le ton éditorial adéquat. Une recherche efficace de mots clés consiste à vous mettre à la place de votre persona : comment s’y prendrait-il pour faire sa requête ? Vous pouvez aussi voir sur quels mots clés se positionne la concurrence.

Recherchez l’intention de votre persona

Quand vos lecteurs arrivent sur votre page, ils chercheront à obtenir toutes les informations détaillées liées à leur requête sans être obligés d’aller voir d’autres sites. Dites-leur tout après avoir identifié leurs intentions. Une rédaction web SEO nécessite de trouver des sources fiables et spécialisées. Elles vous permettront d’avoir tous les renseignements possibles avant de rédiger sans rien omettre.

Un sujet long ou complexe à rédiger ?

Créez un guide à diviser en plusieurs chapitres au lieu de mettre tout sur une seule page. Vous améliorez ainsi l’indexation de votre site tout en générant davantage de trafic. Ce qui conduit in fine à un meilleur positionnement. Trouvez les idées n’ayant pas été abordées par la concurrence afin de les inclure dans votre contenu.

rédaction web seo, visibilité

Le piège à éviter dans la rédaction SEO pour le web

Parce que cela a tendance à diluer le message, l’usage de la voix passive est fatal en copywriting. Une écriture persuasive et directe en voix active passe mieux. Reprendre des phrases ou paragraphes d’un site concurrent est également formellement interdit. On appelle cela du contenu dupliqué et c’est un péché mortel dans le SEO.

Rédigez une introduction

Quelques lignes suffisent pour donner un avant-goût de ce que vous allez aborder. Vos mots doivent être suffisamment puissants pour toucher la corde émotionnelle des lecteurs. C’est assez efficace pour les inciter à lire jusqu’à la fin.

Faites de la lisibilité votre maître mot

Que votre contenu se destine à un article de blog, une page produit ou un landing page, sa lisibilité est cruciale. Allez droit au but en évitant les figures de style de type anaphores, etc. Chaque phrase doit délivrer un message et ne contenir plus de 25 mots à la fois. Les paragraphes longs vont rebuter  les visiteurs. Chacun d’entre eux ne doit traiter qu’un seul et unique concept.

En outre, un contenu compliqué à lire signifie beaucoup de visiteurs qui quittent votre site. Simplifiez davantage la compréhension et la lecture en mettant en gras ou en italique des groupes de mots ou des phrases. Le tout, avec la bonne police de caractère. Contribuant à rendre le contenu intéressant, ces choix de fond influent immanquablement sur l’engagement. La rédaction web SEO d’un article de blog demande que vous adressiez au besoin de l’internaute. En plus d’adopter un ton de conversation, privilégiez l’utilisation du mot « vous ».

Un contenu de qualité commence par une structure propre

En rédaction SEO destiné au web, le titre doit être suffisamment accrocheur et bien pensé pour inciter au clic puis à la lecture. Le titre apparaissant dans les résultats de Google est la balise title ou titre SEO. Cette balise title s’affiche aussi dans l’en-tête de l’onglet de votre page web. Les Hn ne sont autres que des balises HTML auxquelles on recourt pour les titres.

Les niveaux des titres vont de H1 (titre principal) à H6 (le titre le moins important). Au moins deux Sous-titres H2 sont nécessaires pour une bonne structure du contenu et pour guider les lecteurs. Une bonne structure de texte doit donner l’impression à l’internaute qu’il lit une histoire. Pour le référencement naturel, des règles d’optimisation s’appliquent aux titres :

  • Une page = un seul H1, le titre étant précédé du mot clé principal.
  • Une page = au moins deux H2 avec le mot clé principal dans l’un d’eux.
  • Des mots-clés secondaires doivent figurer dans les H2 et H3.
  • Google n’aimant pas les contenus dupliqués, variez votre balise title et votre titre principal dans l’idéal.
  • L’optimisation du méta titre ou titre SEO consiste à le composer de pas plus de 8 mots.

Pensez à l’optimisation de votre méta description

La méta description est cette phrase sous le titre SEO, décrivant sommairement le contenu de la page. Vous la trouverez dans les résultats des recherches. Outre les mots-clés de la page qui doivent y figurer, elle doit aussi susciter l’intérêt des internautes dans la mesure où elle affecte le trafic que reçoit une page web. Cependant, n’allez pas au-delà de 155 caractères. Autrement, elle sera tronquée. Rédigez plus facilement votre meta description après la rédaction du contenu.

Rédaction SEO pour le web : quels sont les autres éléments du texte à optimiser ?

Après le texte lui-même, le titre et la méta description, vous devez aussi penser à optimiser l’URL, considéré comme l’ADN d’une page. Écourtez-le, séparez les mots par des tirets et insérez-y les mots clés. Il faut également une optimisation SEO des images de votre site web. Ces dernières ont le pouvoir d’améliorer votre positionnement sur Google. Enfin, n’oubliez pas les maillages internes et externes. Un maillage interne consiste en l’ajout de liens entre les différentes pages d’un site donné.

Autant qu’il faille éviter de mentionner le même lien plus d’une fois dans une même page, évitez de l’encombrer de liens internes. Enfin, vous devez aussi effectuer un maillage externe. L’idée est de permettre à vos lecteurs d’avoir de plus amples informations sur la thématique traitée. Pour conclure, la rédaction SEO pour le web n’a rien d’une rédaction classique. Pour cette raison, les entreprises gagnent à la confier à un content manager, un rédacteur web pro, un expert en SEO, ou une agence de rédaction web.